Les vins anciens demandent beaucoup de respect quant à leur préparation avant la dégustation. Rien ne doit être laissé au hasard, la conservation en cave, le débouchage, l’oxygénation. Les vieux millésimes sont à conserver sous certaines conditions. En position verticale quelques heures avant la dégustation permettront au dépôt de rester au fond de la bouteille. Vous pourrez alors acheter un vin 1971 si vous le souhaitez.

Un vin vieux au bout de combien d’années ?

Le débat reste ouvert, mais il semblerait qu’à partir d’une quinzaine d’années de vieillissement, un vin serait considéré comme ancien. Repérer un tel vin n’est pas facile, il faut être connaisseur. Il convient de garder en tête que le vin est un produit vivant qui évolue sans cesse. Au cours de sa vie, le vin passe par différentes étapes. Attardez-vous sur sa couleur. Un vin rouge évoluera vers un marron, le blanc présentera une couleur bien dorée. Ce changement de couleur provient de l’oxygénation des pigments colorants durant toute la phase de vieillissement. Il faudra également déterminer les arômes dominants, champignon, sous-bois, cuir.

Le niveau d’acidité, un point essentiel

Il vous aidera en effet à identifier l’âge du vin. Il va diminuer au cours du vieillissement. Il existe sur le marché des bouteilles de vin ancien qui ont été vendues à des prix exorbitants. La bouteille de Château Lafite Rothschild de 1787 est partie aux enchères à plus de 137580,57 euros. Sans acheter ce genre de vin inaccessible pour le plus grand public, on peut tout de même se faire plaisir avec des bouteilles de qualité à des prix plus raisonnables. Investir dans le vin est intéressant. Cela peut être une excellente idée pour votre épargne. Le prix d’une bouteille peut augmenter notamment en raison de sa rareté. Vous pouvez vous constituer une cave via l’achat de vins anciens auprès des producteurs, des détaillants, des ventes aux enchères ou en ligne.